COMMENTAIRE — Entre vision gouvernementale, défis sur le terrain et… des élections

26 Jan 2024

Anthony Azard
Président-directeur général
Chambre de commerce Cap-Acadie

26 janvier 2024


Le discours sur l'État de la province, prononcé par le Premier ministre Blaine Higgs, a été une occasion de mettre en avant les réalisations selon la perspective du gouvernement dans des secteurs clés tels que le développement économique, la santé et l'éducation, tout en esquissant les engagements futurs. En tant que membre actif du milieu des affaires, je salue ces efforts essentiels pour le bien-être et la prospérité de notre province. Tous les jours, j'ai le privilège de côtoyer des entreprises et des organismes à but non lucratif qui me font part de leurs succès, des opportunités et de leurs défis. Cependant, le discours du Premier ministre Higgs manquait de liens avec ce que vit actuellement le milieu des affaires à Cap-Acadie et au Nouveau-Brunswick. il est crucial d'examiner de plus près les défis auxquels nous sommes confrontés, en particulier dans le sud-est du Nouveau-Brunswick, une région qui a connu une croissance économique exponentielle.

Cette croissance, bien que positive, a révélé des problèmes tels que la pénurie de logements et un système de santé surchargé. Ces enjeux ont un impact direct sur la qualité de vie des citoyens et sur la capacité des entreprises à attirer et à retenir des employés qualifiés. Le manque de logements abordables, en particulier, est un obstacle majeur pour de nombreuses familles et peut freiner l'attrait de notre région pour de nouveaux talents et investissements. Nous devons rappeler que Cap-Acadie ne peut suffire à la demande de logements, ce qui force à appliquer le « frein à main » sur la croissance de nos entreprises qui ne peut pas loger la main d'œuvre.

Dans un contexte inflationniste, l'annonce d'une aide financière directe aux familles à faible revenu, sous forme de chèques de 300 $, peut être perçue comme une mesure bienvenue à court terme. Cependant, cette initiative soulève des préoccupations quant à son caractère électoraliste, surtout à l'approche des élections (tôt ou tard) en 2024. Bien que cette aide puisse offrir un soulagement temporaire à certaines familles, je crains qu'elle ne contribue à l'inflation sans s'attaquer aux problèmes structurels plus profonds. Alors que le Premier ministre Higgs accuse le gouvernement fédéral d'avoir contribué à l'inflation au pays, il n'aidera pas sa cause en envoyant un chèque aux familles à faible revenu. Une approche plus stratégique serait de concentrer les efforts sur des solutions à long terme qui abordent les causes fondamentales de ces défis, comme un investissement plus agressif dans le logement abordable.

Comme représentant du milieu des affaires se positionnant fortement à la défense de nos membres, nous sommes prêts à jouer un rôle actif dans la recherche de ces solutions. Il est essentiel de créer des partenariats entre le gouvernement, le secteur privé et les organismes à but non lucratif pour développer des stratégies innovantes qui favorisent une croissance économique durable tout en répondant aux besoins sociaux de notre population. Par ailleurs, comme jamais auparavant, les Chambres de commerce, y compris Cap-Acadie, défendent les enjeux sociaux sur toutes ses plateformes.

Pour aller de l'avant, il est crucial d'adopter une vision qui reconnaît l'interdépendance entre le développement économique, le logement, la santé et l'éducation. En travaillant ensemble, nous pouvons surmonter les défis actuels et construire un avenir où le Nouveau-Brunswick est non seulement prospère sur le plan économique, mais aussi inclusif et équitable pour tous ses résidents.

Bien que le discours sur l'État de la province ait offert un aperçu des progrès réalisés, il est important de rester vigilant face aux mesures qui pourraient avoir des motivations électoralistes. Il est temps de se concentrer sur la mise en œuvre de solutions durables qui garantiront la prospérité à long terme de notre province. Nous resterons engagés à contribuer à cet effort et à travailler en étroite collaboration avec toutes les parties prenantes pour réaliser la vision d'un Nouveau-Brunswick dynamique et résilient.

À PROPOS DU PDG

Anthony Azard est le Président-directeur général de la Chambre de commerce Cap-Acadie depuis 2021. Auparavant journaliste, puis gestionnaire dans le milieu des médias au Nouveau-Brunswick, Anthony Azard est un redoutable dirigeant d'organisme à but non lucratif. Stratège dans le positionnement et la croissance des ressources des organisations, Anthony porte les enjeux du milieu des affaires de Cap-Acadie et de sa région à cœur.